No menu items!
More

    Quels sont vos points faibles, exemple de réponse en entretien

    Dans un entretien d’embauche, on a coutume de se présenter sous son meilleur jour. Logique !

    Mais n’est-il pas intéressant pour un employeur d’avoir aussi l’autre face de votre médaille ?

    De sentir que vous êtes quelqu’un d’intègre et d’authentique ? Assurément ! Mais encore faut-il savoir comment dire cela. Le personal branding peut vous y aider.

    Lorsqu’on vous demande quels sont vos points faibles en entretien, profitez-en pour mentionner comment vous gérez les difficultés et les efforts que vous déployez pour vous améliorer.

    Dans cet article on va voir s’il faut communiquer ses faiblesses et quelques exemples de points faibles à dire en entretien d’embauche.

    Le personal branding pour meilleure image

    Personnal branding image

    Travailler sur votre image de marque personnelle vous permet de reconnaître vos atouts qui font de vous un professionnel compétent, capable d’apporter une réelle valeur ajoutée.

    Mais cette méthode vous permet aussi de réfléchir sur vos faiblesses, vos points d’amélioration. Cela peut surprendre à 1ère vue de parler de cela mais c’est capital pour réussir un entretien d’embauche et se démarquer pour être le candidat idéal.

    À la question « quels sont vos points faibles ou vos principales faiblesses ? » bon nombre de demandeurs d’emploi sont en effet démunis.

    Y réfléchir en amont vous permet au contraire de :

    • Donner une excellente impression : vous paraissez alors bien vous connaître et êtes lucide sur vous-même ! Les employeurs aiment cela.
    • Présenter vos faiblesses de manière positive : « voilà ce qui est (ou était) une de mes difficultés et ce que j’ai mis en place pour la combler ». Vous paraissez alors proactif et digne de confiance. Très bon point pour vous.
    • Donner l’image de quelqu’un d’intègre et d’authentique et… C’est primordial pour construire une carrière !

    Quels sont vos points faibles

    énumérer les points faibles au travail

    La question posée ainsi peut surprendre, je vous l’accorde. Mais régulièrement les recruteurs demander « citez moi 5 qualités et 5 défauts » !

    Je vous invite pourtant à y réfléchir sérieusement avant votre entretien d’embauche pour ne pas être déstabilisé par une telle question, comme une démarche complète de personal branding.

    Reprenez par exemple le fil de votre carrière et listez les difficultés que vous avez rencontrées à vos différents postes. Certaines « faiblesses » se dégagent-elles de votre profil ?

    Si vous êtes encore très jeune, accomplissez le même travail par rapport à vos études, vos stages et vos jobs d’étudiant. Vous en retirerez un grand bénéfice, croyez-moi !

    Par ailleurs avoir cette réflexion pour vous, vous permettra également de vous interroger sur les actions concrètes qui restent encore à mettre en place pour progresser dans certains domaines.

    Pour vous préparer à l’entretien d’embauche, dressez une liste de 3 points faibles que vous avez trouvée ou confronté durant votre cursus scolaire ou professionnel.

    Maintenant pour chaque point faible, quelle démarche avez vous entrepris pour améliorer ce point et le rendre votre point fort, par exemple :

    • Le manque d’expérience dans un domaine précis
    • La difficulté avec une langue
    • La gestion du temps et la concentration.
    • La difficulté à déléguer
    • La difficulté à prendre des décisions
    • Manque de maîtrise d’un logiciel particulier
    • La difficulté à parler en public ou à un étranger.

    Montrez à votre employeur durant l’entretien d’embauche que vous avez certes des défauts et des points faibles mais vous travaillez à vous améliorer de jour en jour.

    Exemple de réponse sur quels sont vos points faibles

    Exemple de réponse

    Exemple 1 : « Mon principal point faible est ma propension à être trop critique envers mon propre travail. Parfois, je peux passer plus de temps que nécessaire à peaufiner certains détails. Cela peut entraîner un léger retard dans les projets. Cependant, je travaille activement sur l’amélioration de ma gestion du temps et de mes priorités pour assurer une productivité maximale tout en maintenant des normes élevées de qualité. »

    Exemple 2 : « Un domaine que je cherche constamment à renforcer est ma capacité à prendre des décisions rapides dans des situations de pression. Je réalise qu’il y a des moments où une action rapide est cruciale. Pour améliorer cela, je participe régulièrement à des sessions de formation sur la prise de décision sous pression et je cherche des opportunités dans mon travail quotidien pour mettre en pratique cette compétence. »

    Remarquez que sur les 2 exemples je donne des solutions concrètes à mes défauts.

    Les erreurs à éviter durant l’entretien d’embauche

    • Tout le monde a des défauts, donc n’essayez pas de les cacher pendant votre entretien d’embauche. Parlez plutôt de points faibles réels mais non pas un grand impact à votre poste souhaité.
    • Ne donnez pas non plus de réponses trop vagues comme : je suis trop perfectionniste.
    • Donner toujours une solution à ces points faibles et comment vous arrivez à les gérer ou à les améliorer.

    La question « Quels sont vos points faibles ou défauts » est donc une opportunité dans un entretien d’embauche de montrer notre capacité à gérer les difficultés et à s’adapter même devant une situation qui nous dépasse.

    Les derniers articles
    Articles similaires

    Latest Posts